logo

Cheveux crépus à la folie

 

Nhappy and proud, traduisez « naturelle, heureuse et fière ». Tel est le slogan que clament haut et fort des centaines de femmes de la « communauté noire »  répandues à travers le monde à propos de leurs cheveux. Né aux USA, ce mouvement revendique la valorisation du cheveu crépu naturel africain constamment comparé au cheveu lisse, long et raide occidental qui était alors le critère ultime de la beauté capillaire pour bon nombre de ces femmes. Cependant, au-delà de cette revendication esthétique se trouve une volonté exprimée par plusieurs d’entre elles d’échapper aux préjugés liés aux cheveux crépus : celles qui les portent sont pauvres, laides et ne trouveront jamais de travail ni de mari. Motivées par l’envie de retourner aux sources et surtout fatiguées par une routine capillaire dangereuse pour la santé de leur crinière, ces femmes ont décrété qu’il était  possible d’être belle avec des cheveux naturellement sains sans qu’aucune altération ne leur ait été faite. Bien entendu, il faut en prendre soin et cela passe par une routine hebdomadaire rigoureuse, mais dont les résultats sont source de satisfactions.

Comment se présente le cheveu crépu ?

Le cheveu crépu se caractérise par son aspect tire–bouchonné, touffu et réputé difficile à dompter à cause des nœuds. Il pousse d’environ 0,7 cm à 2 cm par mois[1]. Pour le maîtriser et se rapprocher du cheveu idéal, les femmes ont recours à diverses stratégies comme l’assouplissement au fer chaud ou à l’aide de produits chimiques. Mais la nature sèche de ce type de cheveux fait que ces diverses stratégies contribuent plus à les affaiblir qu’à les renforcer.  Au final, les femmes se retrouvent avec des cheveux desséchés, ternes et cassants, ce qui motive leur envie de revenir au cheveu crépu.

Mais revenir au crépu, en fait c’est quoi ?

Généralement, cela débute par un « big chop », c’est-à-dire couper tous les cheveux qui ont subi une altération dû aux défrisages répétés, à diverses décolorations et lissage. Le big chop, pour certaines, c’est plus la concrétisation d’un bouleversement dans leur vie : fini les diktats de la beauté capillaire made in Europe, maintenant, le crépu, elles assument. Ensuite, il faut faire une série de soins quotidiens pour maintenir leur santé au beau fixe.

Quels soins au quotidien ?

Le crépu, il faut l’entretenir ; c’est un peu comme des plantes dont il faut prendre bien soin, au risque qu’elles ne périssent. Les mots d’ordre sont : hydrater-fixer-étirer, quel que soit le climat. Une fois toutes les deux semaines, on veille à faire un soin complet en plusieurs étapes. Étape 1 : on applique un bain d’huile pré shampoing (lequel agit comme un film protecteur) à base d’ail (pour ses vertus régénératrices)  et d’huile d’olive (ou d’argan, d’avocat, d’amande, de ricin, etc…). Étape 2 : on fait un shampoing (savon d’Alep) puis un après-shampoing de préférence à base d’aloé vera ou de miel. Étape 3 : on applique un masque à base de miel, d’œuf et de citron, puis on les rince. Il ne faut surtout pas sécher les cheveux complètement ni les frotter vigoureusement avec un linge, mais plutôt retirer l’excédent d’eau avec un t-shirt par exemple.  Étape 4 : on fixe l’hydratation avec un beurre : de karité, de coco, etc… À ce stade, on peut les démêler puisqu’ils  sont assouplis, hydratés et non cassants.

Chaque  soir, avant de dormir, il est important : de mouiller ses cheveux avec un vaporisateur (pouvant contenir de l’eau et une huile protectrice), de masser son cuir chevelu pour stimuler l’oxygénation, de faire des tresses ou vanilles (pour qu’ils gardent leur flexibilité) et de nouer ses cheveux avec un foulard en soie (matière préférable au coton des oreillers qui absorbe trop vite l’eau contenue dans les cheveux).

Les accessoires essentiels :

Peignes à grosses dents, brosse en poil de sanglier et élastique à cheveux

À ne surtout pas faire (liste non exhaustive) :

  • Démêler ses cheveux quand ils sont secs
  • Ne pas les attacher avant de dormir
  • Utiliser des peignes à dents serrées.
  • Les défriser

Pour en savoir plus, madunia cosmétiques

Ariane Mawaffo

[1] http://www.centre-clauderer.com/croissance-cheveux/afro.htm

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *