logo

Bienvenue au Cameroun, l’Afrique en miniature

Je me demandais comment parler de mon voyage au Cameroun mon pays sans tomber dans le sentimentalisme à outrance ou la fatalité déplacée. C’est presque impossible de garder l’esprit objectif tant on est immédiatement embarqué dans un pays dont l’âme ne peut être décrite avec des mots, un pays que l’on ressent dans toutes les fibres de son corps une fois qu’on y a mis les pieds.

Bienvenue au Cameroun, l’Afrique en miniature.

Situé en Afrique Centrale, le Cameroun compte environ 20 millions d’habitants avec une densité de 40 habitants au mètre carré. Sa capitale est Yaoundé, centre de la vie politique. C’est une ville en constante évolution, ville où sont visiblement inscrites les OM, les objectifs du millénaire institués par le président de la république, Paul Biya. Plusieurs chantiers sont visibles ici et là. Bientôt se tiendront immeubles et buildings en tout genre qui modifieront définitivement le paysage urbain. Le Cameroun compte dix régions dans sa division administrative. C’est un pays extrêmement
diversifié sur le plan des populations et celles-ci ont pu trouver un juste équilibre et vivre en bonne intelligence.

Je suis originaire de l’Ouest et il faut mettre 6 h pour arriver dans mon village, Bansoa. Les relations inter tribales sont excellentes, malgré quelques frottements . Mais ça appartient au folklore.
Le Cameroun historiquement a été « découvert » par les Portugais en 1472 qui vont lui donner le nom de Camaroes à cause d’une rivière de crevettes qui passait par là. Ce pays va ensuite être tour à tour sous domination allemande, puis anglaise et enfin française. Déclaré indépendant en octobre 1960 puis réunifiée en 1961 le Cameroun a connu jusqu’à présent 3 chefs d’états dont l’actuel est Paul Biya.
Sur le plan linguistique le Cameroun en vertu de son passé de colonie va conserver comme langues nationales le français et l’anglais. 249 autres langues dites bantous sont parlées sur le territoire,
langues réparties en 5 grands groupes. Cela n’empêche pas la communication. En marge, existent d’autres langues telles que le pidgin et le camfranglais, langues mutantes que la nouvelle génération préfère à cause de leur aspect marginal.

Aujourd’hui c’est dimanche. Des milliers d’ouailles en belle tenue vont remplir les églises, chapelles temples et autres lieux de prière. Mais vendredi déjà, les musulmans avaient ouvert le bal. Sur le plan religieux, le Cameroun est un pays polythéiste. Sont pratiqués à majorité, l’Islam et le Christianisme. Les pratiques religieuses ont évolué avec les années et de nouvelles églises ont vu le
jour, ce qui est devenu au fil des années un problème puisque ces églises dites réveillées entretiennent des traits de ressemblance avec des sectes.$

C’est un pays où le tourisme est peu développé. Pourtant, le Cameroun compte en son sein de nombreux lieux où les visiteurs peuvent se rendre à l’exemple du parc de Waza au nord ou de Kribi
au littoral. Mais les tracasseries policières et douanières, la corruption, le déficit de capacités hôtelières et le déficit de promotion de la destination sont parmi les freins à l’évolution touristique
du pays. Cela n’empêche cependant pas les voyageurs en quête de dépaysement de s’y rendre. Ici, on se nourrit avec ce que la terre offre ; l’agriculture tient une place prépondérante sur ce
territoire qui compte des dizaines de milliers d’hectares de terre fertile. Ce qui fait du Cameroun un pays exportateur de produits viviers ainsi que de ressources naturelles dont son sous-sol est riche : bauxite, fer, cobalt, nickel, manganèse, diamant, marbre. Malheureusement ces ressources restent inexploitées et nombreuses sociétés de holdings cherchent à s’en emparer, ce qui n’est pas du goût des opposants.

Dans sa politique d’ouverture sur le monde, le Cameroun est membre de la francophonie, du Commonwealth et de plusieurs autres organismes internationaux. Il entretient des rapports étroits avec la France, la Chine et bien d’autres pays. C’est un pays qui sur le plan du sport a bénéficié jusqu’à présent de l’aura sur le plan international de son équipe de football, les lions indomptables. Roger Milla et Samuel Eto’o sont d’ailleurs les deux noms bien connus de toute la football sphère. Mais les récents déboires de cette équipe ne cessent
d’alimenter une presse particulièrement friande de leur malheur.

Sur le plan artistique, le pays n’a rien à envier aux autres : chaque année, une dizaine de festivals aux thèmes variés se tiennent sur son territoire et des semaines durant, des personnes venues du monde peuvent admirer à loisir l’artisanat, la sculpture et la peinture qu’offrent les artistes. Des artistes tels que Manu Dibango ou Richard Bona représente le pays sur plan international Je pourrais vous parler encore longtemps de ce beau pays au climat équatorial, à la faune et à la flore exceptionnelle, pays où vivent des individus haut en couleur, pays en constante évolution où le mot « patriotisme » n’est pas qu’un simple concept. Je pourrais le faire… mais je vous laisse découvrir par vous-même.

 

Texte publié auparavant sur le site reelgeneve.ch

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *