logo

L’art de se détendre

« En mai, fais ce qu’il te plaît ». On aimerait bien, sauf qu’avec les exas qui nous pendent au nez et qui ne sont plus si loin, impossible de se donner à cœur joie à nos passions : se poser dans le parc avec des potes, regarder House ou boire une bonne bière. On mange exa, on dort exa, on rêve exa, bref, on ne vit plus que pour la session des examens de juin. Avec ça, impossible de se détendre et, indubitablement, quelques semaines à ce rythme nous feront ressembler plus à de vieux grincheux qu’à la jeunesse vibrante et vivante que nous sommes censés représenter.

Cet article se propose de vous donner quelques astuces pour vous apprendre ou vous réapprendre à vous détendre, et tout seul ou à plusieurs :

  1. L’automassage du cuir chevelu et de la nuque : facile à réaliser et à effet immédiat. Pressez légèrement vos doigts sur votre cuir chevelu et effectuez des mini-cercles sur celui-ci. Une sensation de bien-être et de relâchement de la tension devrait se produire, car ce massage a une action bénéfique sur les intestins ainsi que sur la zone abdominale et stimule la circulation de l’énergie dans le corps. Pour la nuque, pressez trois doigts à la naissance du cheveu, puis descendez progressivement, le plus doucement et le plus fermement possible, jusqu’aux épaules. Recommencez jusqu’à relâchement de la pression sur vos épaules.
  2. La respiration abdominale : inspirez profondément, puis expirez en vidant complètement l’air de votre ventre. Cela permet l’amélioration de l’oxygénation des cellules et l’augmentation de l’évacuation de déchets gazeux. À faire 20 fois à tout moment de la journée.
  3. Désengorgez les jambes : on a tendance à l’oublier, mais nous restons debout en moyenne 6 heures par jour, parfois plus, et nous sollicitons donc énormément nos jambes. Il faut aussi songer à les reposer ; pour cela, couchez-vous sur le dos, puis levez les jambes à la verticale. Restez dans cette position environ 3 à 5 minutes à votre convenance. À réitérer tous les jours, jusqu’à ce que vous vous sentiez les jambes plus légères, surtout les mollets.
  4. Criez (silencieusement ou non) et baillez : oui, ça peut sembler bizarre mais crier et bailler permet de se détendre. En criant, vous relâchez énormément de stress, stress accumulé tout au long de la journée à cause de situations plus ou moins déplaisantes. Bailler permet de masser la région massétérine, située à l’arrière de votre joue. Il est en outre bénéfique de rire, mais également de pleurer.
  5. Ressentir son corps : fermez les yeux, si possible allongez-vous, puis dessinez votre corps dans votre tête en partant de la pointe des pieds jusqu’à la pointe de vos cheveux. Cet exercice, plutôt difficile, car sollicitant beaucoup de concentration, améliore justement cette faculté. Vous prenez conscience de votre corps et, par là, vous réapprenez à vous accepter tel que vous êtes.

Vous voilà donc armés de cinq petits exercices, à faire n’importe où n’importe quand, exercices qui vous seront sûrement profitables si vous les pratiquez minimum une fois par semaine.

Ariane Mawaffo

Crédit photo : Leighann Blackwood

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.