logo

LE NADIR, OU VIVRE AUTREMENT SON UNIV’

Tout le monde s’accorde à le dire : les relations entre les étudiants de l’Université de Genève sont… froides. Les échanges sont difficiles, les rapports amicaux ne se créent pas facilement et dans un environnement où une personne de nature timide est appelée à évoluer, c’est clairement une véritable gageure de s’y sentir à son aise. Ce n’est d’ailleurs pas étonnant, vu la rareté des espaces dévolus aux étudiants.

Pour les membres de l’Association d’Etudiants-e-s pour un Espace Autogéré (AEEA), cette situation était tout bonnement intenable. Ceci va les pousser à réfléchir à la création et à l’aménagement d’un espace où chacun pourrait venir à heures fixes, se détendre, s’amuser, réchauffer des plats, cuisiner, le tout dans une grande liberté et dans une ambiance bon enfant. L’espace autogéré appelé le Nadir, va finalement voir le jour, après une année et sept mois – à partir de la date de sa conception le 27 février 2010 – , des centaines de réunions, une pétition et des dons.

A votre arrivée dans les locaux, vous êtes immédiatement saisis par la chaleur de l’ambiance et le climat amical qui s’en dégagent. En face de la porte d’entrée, un bar, avec la mention « restauration à prix libre ». A ce bar, un étudiant préposé au service qui vous propose un casse-croûte ou une boisson. A droite du bar, une machine à café et plusieurs micro-ondes disposés sur une étagère. A gauche de ce bar, un regroupement de meubles, en « mini salons » : « le salon vert », placé juste devant la baie vitrée, « le salon mandarine (salle à manger ) », appelé ainsi à cause des dessus-de-table sur lesquels se trouvent le logo du Nadir – une moitié de mandarine – et « le salon marron ». Sur le mur, des décorations à base de vieux vinyles et des posters défraîchis par le temps. Des bibliothèques portent dans leurs entrailles des livres multithématiques. Partout, des étudiants, répandus ça et là, sur les visages desquels se lit l’apaisement, tout simplement. Certains jouent à un jeu de société, tandis que d’autres savourent une bière confortablement installés dans des fauteuils, obtenus grâce à des dons. Une fois que vous y êtes, sortir de cet endroit est tout simplement de l’ordre de l’impossible.

Depuis son ouverture, l’espace autogéré troque sa tenue de salon de détente pour devenir tous les mardis soir une salle de cinéma. Chaque mois, un thème est choisi et des films sélectionnés selon ce  en fonction de celui-ci sont projetés. Cette projection est ensuite suivie d’une discussion à propos du film.

L’espace est géré par des volontaires, tous étudiants, qui ont décidé de donner de leur temps, dans un endroit qui leur correspondrait plus. L’objectif principal de cette association, est de lutter contre la cherté de la vie genevoise, et surtout de favoriser le rapprochement entre les étudiants. Aucune hiérarchie ne régit ces volontaires, nul n’est le maître d’un autre, mais l’ordre et le respect envers un  collègue sont cependant de rigueur. Nonobstant le fait que, même au Nadir, les étudiants finissent par se retrouver tout seuls ou bien que des groupes se forment et se tiennent éloignés les uns des autres, la bonne camaraderie reste leur cheval de bataille.

Les étudiants de l’Université de Genève, à l’exemple de ceux de l’AEEA, souhaiteraient au plus profond d’eux-mêmes que leurs années supérieures soient aussi belles comme on le dit souvent. Pour cela, plusieurs stratégies sont mises en œuvre. L’une de ces stratégies est le  Nadir, qui n’est pas une innovation dans le domaine. En effet, 11 années auparavant, la Datcha était créée. Cet espace, autogéré par des étudiants de l’Université de Genève et situé entre les bâtiments de la faculté des Sciences, promeut, tout comme le Nadir, la bonne entente entre camarades. Pour la petite histoire, les étudiants ont dû littéralement se battre avec le rectorat, pour se réapproprier ce qui à l’origine leur était d’emblée… destiné.

Infos pratiques :

Nadir. 8-10 passages Baud Bovy, juste en face d’Uni Mail, ouvert de 11h à 18h, exceptés les mardis et les jeudis.

Datcha : 18 Bvd d’Yvoy, entre les bâtiments de la Faculté des Sciences, ouverte tous les jours de la semaine entre 12h15 et 14h00.

Sources :

www.asso-etud.unige.ch/datcha/home/generalites

www.aeea.ch

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.