logo

Café du Lys, minute de plaisir

 

A votre avis,  connaissez-vous  un endroit où les trois éléments essentiels à la vie d’un bistrot-addict sont suivis à la lettre ? A savoir : la cool attitude, des boissons fraîches à des prix sains pour le portefeuille et le sourire convivial du serveur ?

Utopie, diriez-vous, et pourtant non, car cet endroit existe bel et bien. Il s’appelle le Café du Lys.

Impossible de dire laquelle de ces caractéristiques fait de ce lieu un estaminet privilégié par ses adeptes : peut être sa situation géographique propice à la détente, à savoir sur une artère d’une des rues les plus animées de Genève, la rue de l’Ecole-de-Médecine. Ou encore, ses cocktails aussi variés qu’explosifs, aux noms tous plus étranges les uns que les autres. Sûrement, l’atmosphère old school et vieillotte qui se dégage de ses murs, accentuée par le décor plutôt cosy dû à un agencement de tables et de chaises de récup’. C’est peut-être tous ces éléments réunis ont fait du café du Lys, plus encore que son côté royal, le « bistrot qui manque à chaque coin de rue  pour dire qu’on vit dans un quartier sympa » !

A l’origine de ce bistrot, un défi fou qui va se transformer en mission : après une virée nocturne, Philippe Wenger, Florian et Yves, quelque peu déçus par les services proposés par les cafés et bars du chef-lieu de la Genf, se sont fixés pour objectif de créer un endroit où l’on se sentirait comme à la maison. Pari réussi, puisque 11 ans plus tard, la salle du Café du Lys ne désemplit pas.

Plus question donc pour les amateurs de restauration chaude rapide et bon marché de se ruiner quand ils peuvent obtenir un « Toc-Toc » boisson à base de Tequila d’orange et de cannelle, ou une tortilla faite maison, qui a déjà une solide réputation auprès des consommateurs. Les prix varient entre 3 et 15 CHF pour les boissons et 6 et 8 CHF pour les encas.

Impossible d’achever mon propos sans parler des nombreux autres avantages qui font du Lys plus belle fleur dans le jardin genevois : animations musicales, chiens acceptés, terrasse et enfin, Wi-Fi gratuit.

Sources :

 

Crédit photo : Nick Hillier

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.