logo

DESSIN ANIMÉ RACISTE!

Allez, le « petit » fait raciste du jour.
Petite, je regardais beaucoup les dessins animés. Un peu moins maintenant, mais de temps en temps, il m’arrive de m’attarder sur un épisode. Ces dessins animés sont pour beaucoup dans ma construction en tant qu’individu. Gamine, j’étais marquée par le rythme et les mélodies qui structuraient les pitreries de Tom et Jerry. Par la suite, je m’identifiais à la jeune Cynthia, la prodige de la gymnastique. Pré-adolescente, je pouvais apprendre les leçons de courage et de bravoure de Olive et Tom. Adolescente, je laissais mon coeur s’émouvoir devant Clémentine et partageais les peines de coeur d’Adeline dans Ranma et les amours de Gwendoline. Jeune adulte, je re-apprenais la valeur du devoir et de l’engagement avec les Chevaliers du Zodiaque ou encore Ricky star ainsi que le pouvoir de la résilience de Polyana. Je pourrais continuer comme ça des heures.
Il est donc important de surveiller ce que nos enfants regardent à la télé et, aujourd’hui, sur YouTube. Je ne dis pas que les dessins animés que j’ai cités ne sont pas exempts de scènes à caractère clairement racistes. Si à l’époque j’étais incapable d’identifier clairement ces scènes, encore moins de m’insurger, aujourd’hui, ce n’est plus le cas.
—–
Et donc, hier, une internaute a posté un lien YouTube vers un dessin animé bien chelou. La curieuse que je ne renie plus en moi clique sur le lien et atterrit sur une production à deux balles d’un obscur studio de production; un truc intermédiaire entre de la merde et les Barbies dont on nous bassine récemment ( les parents d’enfants entre 2 et 6 ans me comprendront). Je regarde attentivement cette chose dans l’attente de la partie incriminée. Lorsque j’y arrive, alors là, dire « je suis tombée de ma chaise » serait un euphémisme. Euh…. Comment dire? L’histoire suit bien un schema classique à la Propp. Situation initiale, bouleversement, contrainte assortie d’une condition clôturée par un dénouement et une leçon de morale. En gros, c’est une bonne, Dina, dont un Prince tombe follement amoureux. Ils se marient. Mais la meuf veut pas dormir au palais et ne parle ni ne regarde le mec. Le Prince se demande quoi faire. Une nuit, le Prince, invisible, suit Dina. Il découvre qu’elle chante chaque nuit pour un Dieu et des anges etc et qu’elle ne peut pas lui dévoiler ses activités nocturnes. Ce Dieu lui a effet interdit de parler à son mari avant d’avoir allumé une torche avec son chant sous peine de perdre sa beauté et sa jeunesse. Après de nombreux questionnements, Dina finit par dire au Prince de ne pas la suivre la nuit suivante. Dina est toutefois punie pour avoir quand même pris la parole : elle perd sa beauté et sa jeunesse. ET C’EST LÀ QUE ÇA DEVIENT INTÉRESSANT.
Je vous laisse regarder cet extrait.
—————
SPOILER ALERT pour celleux qui vont lire avant de regarder la vidéo :
—————

La jeune et magnifique blonde aux cheveux longs devient une fille noire aux affreux cheveux crépus et au visage couverts de boutons.
————
Pendant que j’écris ce texte, je découvre que la version française a été supprimée de YouTube après des centaines de signalements. La version anglaise est encore en ligne.

https://m.youtube.com/watch?v=ZyaYhOr-rqo&feature=youtu.be
————-
Je ne vais pas m’étaler plus sur le racisme et le sexisme avérés de cette chose. Mais c’est une preuve supplémentaire qu’ IL EST PLUS QUE TEMPS DE RACONTER L’HISTOIRE À NOTRE MANIÈRE ! IL EST TEMPS DE CRÉER NOTRE PARADIGME ! Plus nous laisserons agir ce type d’uluberlus, moins nous nous ferons respecter !

 

MAJ 28 /08/2019 :

Il existait plusieurs versions en plusieurs langues qui ont été supprimées. La chaîne a tenté de ré-uploader la vidéo avec une fille grimée différemment en présentant des excuses bancales mais même cette vidéo a été supprimée par la suite.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *