logo

A propos de l’expo-photo La cérémonie de la chaise

A travers cette expo-photo, je souhaite interroger le moment du passage à l'âge adulte. Ce moment varie beaucoup selon les cultures. La transition est toutefois unanimement célébrée comme la marque de l'acquisition d'une certaine maturité. Pourtant, la question demeure : à quel moment devenons-nous adultes? A quel moment sommes nous certain.es d'avoir acquis cette fameuse maturité, ce concept abstrait qui dit de nous que nous sommes capables d'affronter la vie et sa complexité? D'ailleurs qu'est-ce qu'être adulte?

Je souhaite également, à travers cette expo-photo, rendre hommages à mes racines bamilékés. Je suis originaire de Bansoa, un village situé dans la province de l'Ouest au Cameroun, département de la Menoua. J'y ai vécu longtemps et je suis imprégnée des richesses culturelles de ce magnifique endroit. Le moment du passage à l'âge adulte, dans mon village, est d'une importance capitale. Toute personne originaire de cet endroit aspire à accomplir cette cérémonie dans un mouvement à la fois d'affranchissement et de jonction avec la communauté. Devenir adulte, c'est avoir voix au chapitre. Depuis toute petite, j'entends ma mère m'en parler sans cesse : "il faut que je m'assieds sur la chaise." La naïve que j'étais lui répondait qu'il y avait des chaises partout dans la maison.

Il y a une certaine part de mystère également qui entoure l'acte de s'asseoir sur une chaise. En effet, tout Bamiléké vous dira qu'il est très précautionneux lorsqu'il s'agit pour lui de s'installer sur une chaise. En effet, il s'agit de ne pas s'asseoir par mégarde sur une chaise particulière, celle à trois pieds, sans en obtenir la permission. Or, cette permission exige un long cheminement et toute personne qui contrefait à cette loi se voit exposer à payer une amende ou à quelque chose de pire. Ce pire, personne ne sait de quoi il s'agit, personne ne sait de quelle manière ni quand ce pire se manifeste. Toutefois, cela n'a pas empêché plusieurs générations d'enfants de suivre scrupuleusement cette règle... à la lettre.

Visitez l'expo-photo